samedi 8 décembre 2012

OKABE :premières neiges de l'hiver

Il avait fait un temps à faire hurler les loups une semaine auparavant.
Ce jour là,une fenêtre météo, qui allait se refermer le soir même.

La secrétaire des chalets d'Irati m'avait renseigné sur les 40 cm qu'il était tombé ces deux derniers jours.
Encore un argument commercial pour nous inciter à monter,pensais-je.

De bon matin,le chasse neige n'avait pas commencé à œuvrer.
C'est donc de la chapelle Saint Sauveur-Xalbatore Kapela que nous amorcerons la montée.
Nous ne serons pas déçus.

Il ne manquait que la trace de l' animal mythique regagnant sa "tuta" (tanière) pour parfaire cette randonnée du bout d'un monde où l'humain n'avait plus sa place.
Seuls au milieu de l'infini basque.

La nécropole d'Ilarrieta sortait à peine de la neige.
Orimendi , Eskalerak, Artanolatze, Mendibel étaient enfarinés d'une sacrée couche de plâtre Carresse.

Un moment ,on se serait cru au milieu des géants statufiés de la Cordillera Reale de l'Illimani.
Le blanc absolu.

Invitation au voyage et aux grands espaces à une heure de Bayonne ,métropole grouillante en ces temps de Noël.
 Avertissement :
Même en Pays Basque ,
la pratique de la raquette de montagne est potentiellement dangereuse dès 20 degrés de pente.
Avant de partir consulter le BRA de Météo-France (massif Iraty-Aspe-Ossau)
posséder le triptyque (Arva,pelle,sonde) individuellement.
Marcher espacé d'au moins 30m pour éviter les surcharges sur le manteau neigeux.
Connaitre la neige et les présomptions et indices topographiques d'un terrain avalancheux .
(orientation des pentes traversées,réchauffement ou ensoleillement des plaques et des versants,
transport lié au vent de la neige dans les combes ou sur les corniches,
chute de pluie sur la neige,épaisseur de la neige fraiche,
fissures se formant lors la progression,effet "whoumf",
observations des départs spontanés dans des pentes similaires ,
couches irrégulières,vagues et vaguelettes,....).
Savoir utiliser les méthode 3*3 et de réduction du suisse Werner Munter  liées à la réflexion sur les risques encourus et l'engagement.

montée à Saroberri- plus bas Burdinkurutxeta ko lepoa-sommet en arrière Mendibel.
Saroberri-horizon West :Autza eta dena..
les arêtes d'Okabro en premier plan et Irauttutturu ,au fond Autza a pris un coup de blanc.
la traversée de Saroberri : même en montagne basque ,attention aux avalanches,écartement 30m.
aux environs de Zurzai
Zurzai :  la cabane pastorale dans la solitude hivernale
Zurzai :les premières crêtes apparaissent-au fond Ezkalerak.
Bois de Zurzai I
bois de Zurzai II
Arrivée à Ilarrieta
la nécropole d'Ilarrieta émerge à peine
Ilarrieta et le rocher d'Okabe en point de mire:Orimendi pointe son nez.
le trajet que nous avons parcouru depuis Saroberri
Orimendi ;versant West :ces lieux qu'il faut connaitre et parcourir
la face de Gaztarra,le replat d'Anazkorras (la montée de la mort),
le triangle de Debata au pied  des sept clochetons de Zazpigaina ,
la pointe de Lapatia,le couloir d'Alupina
 
Okabe :dernière marche
Okabe :labyrinthe dans les poudingues
Okabe :rocher et point IGN.
la sacrée équipe du jour.
Saroberri :dernière image du retour avant l'ombre de la face nord.
el track en Wikiloc
Enregistrer un commentaire