vendredi 29 juillet 2016

Fraicheur aspoise


Canyoning en vallée d'Aspe

La vallée d'Aspe est  une vallée pyrénéene propice à la pratique du canyoning.
Malheureusement elle n'est pas accessible aux débutants ou aux pratiquants de niveau moyen .
Ce sont souvent les difficultés techniques qui ralentissent le plus les  descentes .
les problèmes inhérents aux canyons aspois :

1) D'abord beaucoup de pente.
2) Nombre élevé de rappels dans chaque canyon .(on dépassera la douzaine de rappels par descente ).Certaines descentes oscillent entre 400 m et 800 m de dénivelé.Il faudra avoir un bon niveau de la pratique des rappels en eau vive ou en grande hauteur.
3) Régime des eaux commandé par le contexte orageux-nival.
(Ceci exclut certaines périodes de l'année )
4) Equipement assez moyen et minimaliste .
(Vu les conséquences de certaines crues ,il n'est pas aisé de maintenir un équipement constant et de qualité ,à part sur les canyons faciles ,avec peu de marche d'approche et assez visités)
5 ) Evolution des lits des barrancs ou ruisseaux .
Quand on est novice dans le secteur ,on peut etre étonné de la position de certains points d'encrage à 4 ou 5 mètres dans les voutes.
Il s'agit là de la marque du recul des remplissages des ruisseaux .
Sur les topos on marque des cascades qui, 3 ans après, n'existent plus ou on décrit des configurations qu'on ne reconnait pas d'une année sur l'autre.
Les crues et les avalanches modifient annuellement  la physionomie  des canyons.
6) Nombreuses embacles ou troncs encombrants ,entrelacs qui rendent les progressions fastidieuses .

7) Météo d'influence océanique avec de nombreux effets de foehn.
Brouillards fréquents même en été.

8) Luxuriance de la végétation
(on est loin des canyons "nettoyés" du Mont Perdu ou de la Sierra de Guara)

6) Les marches d'approche peuvent être rebutantes.

7) Canyons recensés ou publiés à ce jour (Août 2016) en vallée d'Aspe

1-sharrumbaut de Labrénère
2-sharrumbaut d' Anaye
3-Arrec d'Anitch ou ruisseau de Coppen.
4-Gorges de Lescun
5-Canyon du pont de l'Arpet ou défilé d'Aidy
6-Canyon de Sescoué ou gorge d'Enfer
7-Canyon de Lapassa ou gorge de la Berthe.
8-Gorge de Houndarette et gorge de Gey.
9-Gorges de Sansanet ou Eths Gaudachs
10-Eths Courets
11-Arrec de Yese (38 rappels)
12-Cascades du Narbet

Il doit bien en rester quelques uns oubliés par les aficionados ou en repos pour le respect de leur faune et leur flore.

8)  On appelera sans distinction les cours d'eau relevant du canyoning par les mots suivants :
ruisseau ,canyon ,gorge , gorga ,garganda , arrec .
les rivières s'appeleront gaves ,
les cascades , xurrut ou chourrout ou sharrumbaut .
L'aire linguistique de la vallée d'Aspe relève du gascon majoritairement.
Il existe cependant un nombre important de toponymes relevant du celte ou de la langue d'Aquitaine (aujourd'hui dénommée euskara).Des mots comme Arpet ,Aspe ,Anaye ,Lescun ,Borce ,Chourrout ,Billare ,Ahunamendi ,ont des racines indo européenne.

Dans le présent article ,nous vous présenterons 3 spécimens d'arrecs intéressants à descendre.
Nous descendrons Lapassa ,Anitch et Arpet ,réalisés lors d'un WE prolongé.

I - Lapassa

le canyon de Lapassa est situé au milieu de la vallée d'Aspe sur la commune d'Accous.
Il faut emprunter le chemin du col d'Izeye passage convergent d'altitude avec la vallée d'Ossau.
un peu avant la cabane de Lapassa il faut  suivre le ruisseau.
C'est parti.
Pas mal d'embacles.
Ce ruisseau est alimenté en hiver par les avalanches du Ronglet .
A voir les dépots et sédimentations ,ça doit dégouliner.
C'est parti pour 3h30 maxi et une douzaine de cascade ,dont la plus grande mesure 45 m.
Lapassa en gascon signifie "les dalles relevées".



II - Anitch

Le petit torrent de Coppen sépare les communes de Lescun et lees Athas.
Le canyon est plaisant, sans trop de difficultés rechniques .
Ce canyon est surtout jubilatoire par l'ambiance qui se dégage en son sein.
De magnifiques roches striées ,une ambiance tropicale humide ,de belles fougères et des fleurs d'eau
Un bon débit non dangereux en juillet.
Bref du plaisir ....
Attention à l'arrivée .
On traverse :
une propriété EDF sur un sentier suspendu
un tunnel SNCF désaffecté
une propriété privée dès que l'on a franchi le tunnel de la voie de chemin de fer désaffectée .

III Arpet ou Aidy

Le petit arrec de l'Aidy (ruisseau) sec ,en été, est situé dans la forêt d'Issaux sur la commune de Lées Athas.
Ce canyon étroit comme un méandre , permet de rencontrer la source  (oueil) du gave de Lourdios qui ensuite baigne Lourdios Ichère et le Barétous  après 1500m de progression .
Départ en amont du pont d'ARPET , pont édifié au temps de la Mature de la Royale au XVI et XVII siècle.
Le nom de ce pont donnera le nom au canyon en général.
Les troncs de la foret d'Issaux étaient acheminés sur Osse ou Lees ,puis par le gave d'Aspe et l'Adour jusqu'au port de Bayonne par radelage.
Un convoi de tronc a été reconstitué en bord du gave d'Aspe sur la commune de Lees Athas.
En Navarre ,on les appelle les "almadias".
Peu de difficulté à l'étiage.
Prévoir une lampe frontale pour remonter la rivière souterraine que l'on trouvera dans le porche de la résurgence.
On peut remonter cette rivière sur une centaine de mètres sans trop de difficultés.
Atmosphère humide et nébuleuse tout au long de ce canyon ,contraste entre la fraicheur de la gorge et la chaleur qui enrubanne la forêt dense..
Sans s'y méprendre on pourra dépasser les 3 heures de progression.
Nombreux obstacles ,pas des grandes hauteurs mais il faut être vigilants.
Quelques troncs mal placés.
Il existe vers la sortie une marmitte piège dont la remontée pourra causer quelques soucis.(corde en très très mauvais état)
Prévoir une navette de voiture .
Arpet vient certainement du toponyme Harpia (la grotte) et le "eta"  signifiera le lieu.A prendre avec des pincette toutefois."Ar" est aussi la pierre et "pe" : indique la notion d'en-dessous .

Enregistrer un commentaire