lundi 22 mars 2010

Baigorritzuli:étape 6 :de Baigorri à Bidarrai par les chemins du génie et des mineurs

6ième étape du Baigorritzuli : normalement la dernière dans l'ordre chronologique du tour de la vallée de Baigorri.
Le temps étant prévu très maussade,nous décidons de parcourir l'étape la plus facile en orientation car elle n'emprunte que des sentiers entretenus ou cairnés .
Cette étape est assez longue (26.2 km) et quelque peu importante en dénivelé(1450m).
Départ près du stade de Baigorri par l'ancienne voie ferrée désaffectée.
Après avoir passé le quartier d'artisans de Borzirieta ,montée par le chemin du Génie Militaire sur la colline d'Okostei (Occostey).
De belles bordes jalonnent le cheminement.
Arrivés au dessus d'Irulegi ,nous montons à Jara par un ancien chemin de mineurs et carriers balisé par les soins du PLR.
De vieux outils miniers épars ont été laissés là par les derniers travailleurs.
En montant l'air renacle encore les odeurs souffrées des écobuages de ces derniers jours.
Nous atteignons le sommet dans la purée de pois.
On devine à peine les six ou sept pylônes qui défigurent l'endroit ,mais que l'on dit bien utiles.
Nous dévalons à grandes enjambées l'autre chemin du Génie,versants W et NW , dont la pente régulière et peu accentuée permettait la montée des canons et munitions au temps des guerres de la Convention (1794).
Une fontaine aménagée permettait aux mules et chevaux de reprendre des forces et s'abreuver.
Nous passons le col d'Olhasuritze abandonnant le chemin du Génie pour passer à flanc de Monho (encore une colline fortifiée ou une motte moyenâgeuse) et parvenons devant la mythique boite de nuit "Arpea" ,évoquant des souvenirs que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre.
Nous arrivons à Arrossa par le tunnel désaffecté de la voie SNCF (ancienne VFDM) de Baigorri.
Il n'attend que sa voie verte.
Ici la Nive de Baigorri rejoint celle de Garazi qui prend sa source au pied de l'Errozate .
Arrossa;village confluent ,ex quartier d'Osses.
Nous visitons le quartier Eiharze , son fronton et ses énigmatiques linteaux de portes d'entrée ou son étonnante maison à fenêtres à meneaux.
Encore un ancien quartier d'artisans ,habitants sans terre mais très habiles de leurs mains.
Baihuntza: autre quartier de petites fermes et artisans dont le lavoir est rempli d'eau croupi.
les affaires reprennent par la remontée du coteau de Satali.
Là encore bordes et cels jalonnent le parcours.
Tous, nous sommes éblouis par la charpente de guingois  de la borde d'Antxartexahar .
les artisans devaient-ils aimer un peu trop l'absinthe ou les arbres  poussaient-ils  de travers dans ces parages pierreux ??
Arrêt et digressions devant l'ancienne carrière de "pierre de Larrun" près de  Larrango.
Que ce groupe de montagnard est  bavard.Chacun y va de sa théorie.
Larrango : son col et son camp protohistorique très vite visité.
Il pleut et l'humidité nous tétanise les os.
Larla est rejoint dans le brouillard complet.
Pas question non plus de s'éterniser pour y rechercher quelque four d'époque romaine soigneusement recouvert.Pourtant quelques uns le connaissent.Un petit cours sur le travers-banc de Larraburu 200m en dessous de nous.
Et Drop la mouch !!
Nous reprenons à l'aveugle le chemin de Bidarrai par la belle crête d'Ineta et son chemin dallé témoin muet de l'époque glorieuse des mines de fer du XIX siècle.
Nous ne verrons pas les murailles d'Iparla ni les contreforts du Baigura.
Nous sommes tant passés ici ,que nous connaissons par cœur le paysage.
Au fait Erregelu devra etre rebaptisé en Erregelur "terre du roi" à la prochaine réfection de la carte IGN autrement il y aura une pétition.
le tour s'achève ici au pont Noblia pour les assoiffés , pont des laminak pour les autres.
Six étapes autour de la vallée de Baigorri ,quelle belle aventure,
Pour moi, 15 ans après ,une occasion de transmettre la flambeau de la connaissance pour les jeunes adhérents de l'association Auñamendi qui auront, par cette occasion, pu apprivoiser les recoins de la vallée de BAIGORRI ,essentielle pour la randonnée en Iparralde ,autre que par les sentiers balisés et rebattus.

Baigorri : quartier du stade

en route

Borzirieta


 Otikoren :hameau de vignerons

vignes en espaliers et terrasses caractéristiques de l'Irulegi (AOC Irouleguy)

 Bordes sur les chemins d'Okostei
 au départ du Jara

 borde du Jara

Jara :table en pierre au sommet et relais TV.


 sur le chemin du Génie Militaire

sortie de tunnel à Arrossa

quartier Eyharze à Arrossa : linteaux et sculptures

Satali : restes d'écobuage



Satali

borde d'Antxartexahar: : l'art de la charpente en montagne (bravo Dominique !)







Arrossa : carrière de grès et fort protohistorique (en haut à droite) de Larrango


Larla : dernier sommet du Baigorritzuli




 ici , on parle d'entrait et de poinçon

 vieille schlitte vermoulue au bord du chemin

 famille d'asiniens
 croix de saint andré sur le pelage d'un anon.
 
Bidarrai : pont Noblia : fin de parcours





Enregistrer un commentaire