dimanche 24 octobre 2010

ANBOTO : du Fraile au Curat : itinéraire profane

-la randonnée du jour sur l'Anboto passera par les parois du Fraile (par extension le moine) jusqu'à la grotte du curé Santa Cruz de la montagne voisine Izpiste, deux lieux marqués par un brin de religiosité.
la toponymie nous a tendu la perche , nous l'avons saisi au bond.
la Fraile c'est le petit gendarme  par lequel débute l'arête Nord d'Anboto.
Ses parois paraissent inexpugnables tant elles sont surplombantes.
Sur son versant Est existe une cheminée herbeuse ,voie typique du secteur,accessible au randonneur un peu averti.
Au col du Fraile ,on trouvera piton, golot, hyperbolt,tout la quincaillerie des points d'assurage.
Ils vous indiqueront le route vers le sommet.
Impossible de se tromper.
Une infinité d'articles sur le Web complétera la documentation du visiteur.
Leur précision est diabolique,plus de place pour la poésie et la débrouille.

Après quelques minutes sur du bon rocher (il vaut mieux) El fraile est atteint.(Niveau III et II+)
Le rappel de descente, aérien,  offre une belle vision sur le sommet d'Anboto.

Le reste de l'arête Nord  est très exposée à cause du mélange herbe filandreuse-terre grasse et de quelques passages aériens.
un sentier dallé vous éloignera du fil de l'arête.
Vous vous retrouverez dans des pentes herbeuses très raides dans lequel un cheminement est possible.
quelques traces existantes.
le reste :droit dans le pentu..
 
Aube sur Udalatx.Les gens d'Aramaio y voient un indien couché (cherokee dormiendo): le panache de plumes,le front ,la narine,la bouche,les mains croisées sur la poitrine.
Udalatx :l'indien endormi.......
vu vers le Nord ,montagnes de Gernika
Anboto à la sortie d' Arrazola : le Fraile c'est pointe à droite.Il faudra en faire le tour jusqu'au col bien visible.
piments au séchage à Arrazola
 la sente contourne la paroi du Fraile :le spectacle est fantasmagorique
Udalatx et les montagnes d'Elgeta ,où se déroule la "senda de Mikeldi"
la crete Nord d'Anboto :vue estivale .
En bas le gendarme d'El Fraile, premier obstacle du jour.
il faut ensuite naviguer entre les pointes et la face Nord pour atteindre le sommet.
Fraile haitzak (30m à escalader depuis col) l'occasion était trop bonne.
la voie normale d' El Fraile (II sup. + un pas en III). ne pas oublier la corde (2*30) , le baudrier, le descendeur.
des cordes...et des cordées..inconvénient des itinéraires classiques.
 la longueur de 25m du départ et son  emmêlage de pinceaux
 cordées Iparralde-Hegoalde :ambiance festive...
repos au sommet avec nos copains d'Hondarribia
du Fraile: les crêtes Nord et Nord West d'Anboto (Kurutxeta)
contre-jour sur El Fraile
la sacrée équipe sur le dos d'El Fraile (le moine)
rappel de 35m : une main dessus,une main dessous, grâce à mon Kong.


vidéo de Grumo

dans le dédale de la face Nord ,nous nous égarons sur un sentier magnifique
puis "zuzen zuzenean" (droit dans le pentu) dans le calcaire de l'orogenèse alpine du Tertiaire remplie d'herbe coupante.
 la troupe ose quelques instants de repos , histoire de contempler un paysage unique.
 la hache d'Anboto , des millions de fois, vénérée et photographiée.
Anboto : la sacrée équipe enfin réunie
 la fenêtre de Bentaneta donnant sur la face Est d'Anboto
d'où l'on peut entrevoir la grotte de la Dama (Mari)
l'Ojo de Ezkillar vu de la crête de Bentaneta (il faudra revenir)
 la fontaine pérenne de Zabalaundi
 la descente vers Zabalaundi (VN d'Anboto) et l'arête d'Azkillar (thème d'une future visite)
Grimpeur à la recherche de sa basquitude que d'autres ont découvert ici .
L'agrandissement de cette photo fera comprendre au lecteur non initié que les 4 mots gravés sur les panneaux sont des noms basques.
Un des quatre nom devrait attirer votre attention.
remontée vers Izpiste
les bois d'Izpiste ;maintenant nous sommes à la recherche de la grotte du curé Santa Cruz.
Izpiste : en dehors de la voie normale , recherche d'une ligne de rappel (à Dieu ?)
Izpiste : dans les méandres d'un labyrinthe où se cache la grotte d'un sacré curé.
Izpiste et son buzon : sacrée équipe
Composition picturale à Izpistekoarriaga devant l'Anboto et l'arête d'Eskillar
Conséquences de la cyclogénèse sous le col de Zabalandi (tempête Xynthia)
(arbres abattus recommençant ainsi le cycle de la nature)
retour tranquille vers Arrazola par les bois de Mimeskorta
bois de Mimeskorta ou Muniozkorta : hêtres-têtards remarquables.
voie romaine (?) moyenâgeuse de Zabalandi
la même vers l'ancien moulin d'Ibarra

retour à Arrazola ;dernière vision féérique sur les pointes d'Azkillar ou Ezkillar.
Éclairage rasant sur Udalatx et Besaide.On rentre.......

 représentation en 3D
plan depuis l'IGN MTN 25k
coupe


track sur Wikiloc
Enregistrer un commentaire