mardi 5 novembre 2013

l'infidélité de Tunupa , caldera dominant le salar de UYUNI

Les communautés quechuas aiment raconter des histoires.
Ainsi survivent les mythes ,les récits anciens ,venus du fond des ages,qu'on se transmet de grands parents à enfants ou petits enfants.

Aujourd'hui on aime les interpréter ,autrefois ils servaient à expliquer le monde.

Le volcan Tunupa ,plutôt aujourd'hui devrait-on dire la caldéra Tunupa, est de ces montagnes tellement voyante que les mythes la concernant ne pouvaient pas rester enfouis dans l'imaginaire collectif.

Imaginons le salar de Uyuni , ancien lac ,plat comme un jour sans pain,de 150 km sur 150 km.(11 000 km2)
un triangle : Hendaye- Pau- Bordeaux, sans un relief .

au Nord d'Uyuni ,une masse se détache ,qui au fur et à mesure ,qu'on s'en rapproche, vous assomme de sa hauteur vertigineuse.

A son pied ,on est absorbé par les coloris des minerais qui tapissent ses flancs.
Des ocres,des rouges,du carmin,des blancs,des jaunes dans tous leurs degrés d'irisation :
la palette du peintre .

Il n'y avait donc qu'à écrire la légende .

l'infidèle Tunupa

un jour ,Tunupa coucha avec une montagne femelle ,Coracora.
un classique du genre.
Cerro Grande,le mari trompé de Coracora,les a vus et décida de se venger .
un autre grand classique.
la jalousie lui fit tourner la tête .
Dios !!
il s'arma d'une fronde puis après l'avoir fait tournoyer ,lança une pierre de lave qui atteignit Tunupa dans sa partie sensible.
Morale pétrographique du bas ventre

Tunupa se vida et éclata en mille morceaux.
 (d'où la caldera : volcan se vidant par son cône)

les lagunas au pied de Tunupa proviendraient de la fonte des organes de Tunupa.

Mais ,il y a, un mais :  
(ça se complique)
Coracora ,amante éplorée,pour venger Tunupa , entreprit de dévorer le méchant Cerro Grande  ; elle y perdit les dents dans le combat.
(tragédie grecque)
c'est pour cela que le Cerro Grande est aujourd'hui entouré de petites collines , les dents de Coracora.

le point central du Salar de Uyuni : au fond ,la caldera Tunupa près d'un hôtel de sel.

le Salar de Uyuni est une des merveilles naturelles du monde.
visible de l'espace (avec Google Earth ou MS virtual world) 
on aperçoit nettement cette tache blanche au beau milieu de l'AMS (Amérique du Sud)

Inca huasi :l'ile de l'Inca ,célèbre pour ses cactus géants.
on se trouve à 3600m d'altitude et les cactées sont parfaitement adaptés.



Aique : église de style colonial et le salar derrière.

détail de pipe inca : écomusée d'Aique (salar de uyuni)



sur les flancs arides de Tunupa ,les Incas ont développé une agriculture d'élevage caractérisée par de grandes parcelles entourées de murs de pouzzolane hauts de 2 mètres .ceux ci étaient dressés pour que les llamas ou alpacas ne puissent pas traverser d'un espace à l'autre
.Quand la pente disparait ,c'est à dire au pied du Tunupa,les parcelles sont utilisées à la production de Quinoa ,le nouvel eldorado de l'agriculture bolivienne.mais cette fois ci les paysans ont bien l'air d'avoir les cartes en main puisque le marché a été organisé par l’État et les coopératives. 






la sacrée équipe du jour
C'est où ??? ascension au belvédère du Tunupa :clic sur le point vert pour voir apparaitre la vue satellite.
pour les plus habiles :possibilités de télécharger le fichier GPX et admirer sur les serveurs GE (Google earth) ou Microsoft virtual world ,les étendues traversées.

 
C'est où ?? la traversée du salar de Uyuni 01

  
C'est où ?? la traversée du salar de Uyuni 02
Jirira San Juan
Enregistrer un commentaire